Histoire de la Grèce antique

Sommaire

Introduction à l’histoire grecque : influence de la civilisation grecque.

Les origines

Xème-Vème siècle

Vème-IVème siècle

  • La Grèce classique
  • Les cités grecques : Sparte et Athènes
  • Les guerres médiques
  • L’hégémonie d’Athènes (479-428)
  • Une floraison intellectuelle : l’art classique ; la littérature du Vème siècle
  • La guerre du Péloponnèse (431-404)
  • Les suites de la guerre (404-357)
  • L’hégémonie de la Macédoine

IVème IIème siècle

  • La Grèce hellénistique Les conquêtes d’Alexandre
  • Le démembrement de l’empire d’Alexandre
  • Alexandrie d’Égypte
  • Les épigones et la conquête romaine

Divers

 

Introduction à l’histoire grecque

Pour l’étude des institutions, voir ici.

L’histoire de la Grèce antique indépendante débute aux environs de 1500 av. J-C., mais de cette période jusqu’à 776 av. J-C. nous ne connaissons que des légendes transmises par la tradition. Si nous considérons seulement la période véritablement historique pour laquelle nous possédons de nombreux documents (monuments, textes), nous constatons qu’elle dure de 776 (date des premiers jeux olympiques) à 323 av. J-C. (mort d’Alexandre le Grand), soit seulement quatre siècles et demi. Cette période est bien plus courte que celle des civilisations égyptienne (3000 av. J-C. : domination de Memphis ; 2800, grandes pyramides, jusqu’à 525 av. J-C. : prise de l’Égypte par les Perses) et assyrienne (3500 av. J-C. ; apogée de la civilisation sumérienne entre 2700 et 2300 av. J-C. jusqu’à 539, prise de Babylone par Cyrus).

Bien que très courte, cette civilisation est essentielle en raison de l’influence qu’elle a exercé sur la civilisation occidentale.

Influence de la civilisation grecque

La civilisation grecque, et plus particulièrement athénienne, joua un rôle essentiel dans la formation de la civilisation européenne. Certes, bien des éléments de cette culture nous ont été transmis par les Romains, mais en conservant leur caractère originel.

Dans le domaine matériel

les Grecs ont perfectionné l’exploitation des mines, la trempe des métaux, leur soudure et leur alliage.

Dans le domaine intellectuel

L’influence grecque est immense, et l’on a pu dire que les Français étaient les héritiers spirituels des Athéniens.

les artistes grecs ont imposé leur conception de la beauté, de l’harmonie, aussi bien en architecture qu’en sculpture.

Les poètes grecs ont créé des formes littéraires qui subsistent encore. Dans la poésie religieuse sont nées les représentations scéniques, théâtrales : tragédies, puis comédies. Les fables d’Ésope, aussi bien que les comédies d’Aristophane, ont inspiré bon nombre d’auteurs français.

Dans la littérature grecque, il faut signaler l’importance des historiens, dont les œuvres présentent, outre l’intérêt événementiel, une richesse de descriptions, bien différente des chronologies des peuples d’Orient. Ce fut le cas d’Hérodote de Thourioi, le père de l’histoire, dont les récits ont servi de base à de nombreux travaux sur la Grèce Antique.

Les philosophes grecs ont établi les fondements de la philosophie occidentale, et les oeuvres de Platon, de Xénophon, disciples de Socrate, ou d’Aristote, figurent au programme des études classiques littéraires.

Les mathématiques classiques ont été découvertes par les Grecs, comme en témoigne la dénomination de nombreux théorèmes : Euclide, Pythagore, Thalès…

Enfin, la langue grecque classique, outre qu’elle est toujours enseignée, a donné naissance à de nombreux mots de français usuel.