Ovide (43 av. JC – 18 ap. J.C.)

Biographie Métamorphoses Art d’aimer Tristes
Pontiques Les Héroïdes

Biographie.

Pour connaître Ovide, il faut lire l’élégie IV,10 où il raconte sa vie. Né un an après la mort de César (et la même année que celle de Cicéron), il meurt sous Tibère, à Constanza en Roumanie (Tomes) sur le Pont Euxin, 4 ans après la mort d’Auguste. Voir les Tristes et les Pontiques.

Exilé en 8 après J-C sur l’ordre d’Auguste, on ne sait exactement pourquoi. Ovide refuse le mot scelus (crime) et parle d’une faute (culpa). Motif officiel : immoralité de certains ouvrages, tels que les Amours, contraire à la politique d’ordre moral d’Auguste. Mais cela n’est qu’un prétexte : les Amours sont parus dix ans avant l’exil ! On a émis l’hypothèse d’intrigues de sa femme, pour porter Tibère à la succession.

Il se situe dans la lignée de Gallus (ami de Virgile, et dont il ne reste rien), de Tibulle, de Properce, qu’il a connus : c’est un poète de l’Elégie. Mais surtout, patronage de Virgile dont ils se réclament tous.