Virgile (70-19 av. J-C)

Virgile écrivant l’Énéide entre Clio et Melpomène, mosaïque du Musée national du Bardo, Tunis

70 : naissance de Virgile ;
Publius Vergilius Maro est campagnard d’origine, né dans l’Italie du Nord, près de Mantoue. Il fait ses études à Crémone, puis à Milan et à Rome. Il suit des cours de rhétorique et de philosophie, et s’intéresse surtout à la poésie, à une période où l’alexandrinisme était à la mode.
En 44, il revient à Mantoue et fait partie du cercle de lettrés qui entoure le gouverneur Asinius Pollion. Il commence à composer ses Bucoliques, qui paraissent en 37.

31 : victoire d’Actium, qui met fin à la guerre civile entre Octave et Antoine.

Virgile subit le contre-coup des guerres civiles : il est spolié de ses biens au profit des vétérans d’Octave. Il intervint auprès de celui-ci, et gagna ainsi l’amitié de Mécène. Il reçut de larges compensations en Italie du Sud, et se retira en Campanie pour s’adonner à la poésie. Les Géorgiques paraissent en 30.
Il commence alors L’Enéide. Il l’a presque terminée en 19, lorsqu’il entreprend un voyage en Grèce et en Asie Mineure. Frappé d’insolation à Mégare, il meurt peu après son retour à Brindes, le 21 septembre 19.