Adapter à la mal-voyance Clavier virtuel Lexique Le Bailly Le Liddle Scott Le T L G Eulexis

Michèle TILLARD, Lycée Montesquieu, 72000 LE MANS - 02/03/2016

Des outils vous accompagnent dans ce cours :

  1. un bouton permettant de grossir le texte (pour les malvoyants) ;
  2. un bouton vers le clavier de Laurent Robin permettant d'écrire en grec ; celui-ci est accompagné d'explications que l'on peut faire apparaître en cliquant sur le petit bouton à gauche ;
  3. trois boutons contenant les dictionnaires les plus communément utilisés : le Bailly en ligne, le Liddle Scott (en anglais), et le Thesaurus Linguae Graecae (TLG), également en anglais.
  4. Eulexis enfin est un outil qui vous offre, d'une part, un accès aisé à trois dictionnaires, dont le Bailly, et d'autre part vous permet de lemmatiser les termes grecs.

À présent, vous allez pouvoir commencer à effectuer des repérages dans de vrais textes philosophiques, découvrir quelques notions de lexicographie, tout en continuant à apprendre des notions élémentaires de langue grecque. BONNE DÉCOUVERTE !

Platon, Timée : L'Athènes antique et l'Atlantide

L'Athènes antique et l'Atlantide impression

Un vieux prêtre égyptien révèle à Solon, grand législateur d'Athènes, qu'il exista, neuf mille ans avant son époque, une "Athènes antique" aujourd'hui oubliée de tous, et qui était une cité idéale...

Λέγει γὰρ τὰ γεγραμμένα ὅσην ἡ πόλις ὑμῶν ἔπαυσέν ποτε δύναμιν ὕβρει πορευομένην ἅμα ἐπὶ πᾶσαν Εὐρώπην καὶ Ἀσίαν, ἔξωθεν ὁρμηθεῖσαν ἐκ τοῦ Ἀτλαντικοῦ πελάγους.
Τότε γὰρ πορεύσιμον ἦν τὸ ἐκεῖ πέλαγος· νῆσον γὰρ πρὸ τοῦ στόματος εἶχενκαλεῖτε, ὥς φατε, ὑμεῖς Ἡρακλέους στήλας, ἡ δὲ νῆσος ἅμα Λιβύης ἦν καὶ Ἀσίας μείζων, ἐξ ἧς ἐπιβατὸν ἐπὶ τὰς ἄλλας νήσους τοῖς τότε ἐγίγνετο πορευομένοις, ἐκ δὲ τῶν νήσων ἐπὶ τὴν καταντικρὺ πᾶσαν ἤπειρον τὴν περὶ τὸν ἀληθινὸν ἐκεῖνον πόντον. Τάδε μὲν γάρ, ὅσα ἐντὸς τοῦ στόματος οὗ λέγομεν, φαίνεται λιμὴν στενόν τινα ἔχων εἴσπλουν· ἐκεῖνο δὲ πέλαγος ὄντως ἥ τε περιέχουσα αὐτὸ γῆ παντελῶς ἀληθῶς ὀρθότατ᾽ ἂν λέγοιτο ἤπειρος. Ἐν δὲ δὴ τῇ Ἀτλαντίδι νήσῳ ταύτῃ μεγάλη συνέστη καὶ θαυμαστὴ δύναμις βασιλέων, κρατοῦσα μὲν ἁπάσης τῆς νήσου, πολλῶν δὲ ἄλλων νήσων καὶ μερῶν τῆς ἠπείρου· πρὸς δὲ τούτοις ἔτι τῶν ἐντὸς τῇδε (25b) Λιβύης μὲν ἦρχον μέχρι πρὸς Αἴγυπτον, τῆς δὲ Εὐρώπης μέχρι Τυρρηνίας. Αὕτη δὴ πᾶσα συναθροισθεῖσα εἰς ἓν ἡ δύναμις τόν τε παρ᾽ ὑμῖν καὶ τὸν παρ᾽ ἡμῖν καὶ τὸν ἐντὸς τοῦ στόματος πάντα τόπον μιᾷ ποτὲ ἐπεχείρησεν ὁρμῇ δουλοῦσθαι. Τότε οὖν ὑμῶν, ὦ Σόλων, τῆς πόλεως ἡ δύναμις εἰς ἅπαντας ἀνθρώπους διαφανὴς ἀρετῇ τε καὶ ῥώμῃ ἐγένετο· πάντων γὰρ προστᾶσα εὐψυχίᾳ καὶ τέχναις ὅσαι κατὰ πόλεμον, τὰ μὲν τῶν Ἑλλήνων ἡγουμένη, τὰ δ᾽ αὐτὴ μονωθεῖσα ἐξ ἀνάγκης τῶν ἄλλων ἀποστάντων, ἐπὶ τοὺς ἐσχάτους ἀφικομένη κινδύνους, κρατήσασα μὲν τῶν ἐπιόντων τρόπαιον ἔστησεν, τοὺς δὲ μήπω δεδουλωμένους διεκώλυσεν δουλωθῆναι, τοὺς δ᾽ ἄλλους, ὅσοι κατοικοῦμεν ἐντὸς ὅρων Ἡρακλείων, ἀφθόνως ἅπαντας ἠλευθέρωσεν. Ὑστέρῳ δὲ χρόνῳ σεισμῶν ἐξαισίων καὶ κατακλυσμῶν γενομένων, μιᾶς ἡμέρας καὶ νυκτὸς χαλεπῆς ἐπελθούσης, τό τε παρ᾽ ὑμῖν μάχιμον πᾶν ἁθρόον ἔδυ κατὰ γῆς, ἥ τε Ἀτλαντὶς νῆσος ὡσαύτως κατὰ τῆς θαλάττης δῦσα ἠφανίσθη.

Platon, Timée, 24e-25d.

Traduction : En effet, nos écrits rapportent à quelle grande puissance, qui marchait avec orgueil à la fois contre toute l'Europe et toute l'Asie se jetant sur elles du fond de la mer Atlantique, votre cité un jour mit fin.
Car en ce temps-là on pouvait traverser cette mer. Elle avait une île, devant ce passage que vous appelez, dites-vous, les colonnes d'Hercule. Cette île était plus grande que la Libye et l'Asie réunies. Et les voyageurs de ce temps-là pouvaient passer de cette île sur les autres îles, et de ces îles, ils pouvaient gagner tout le continent, sur le rivage opposé de cette mer qui méritait vraiment son nom. Car, d'un côté, en dedans de ce détroit dont nous parlons, il semble qu'il n'y ait qu'un hâvre au goulet resserré et, de l'autre, au-dehors, il y a cette mer véritable et la terre qui l'entoure et que l'on peut appeler véritablement, au sens propre du terme, un continent. Or, dans cette île Atlantide, des rois avaient formé un empire grand et merveilleux. Cet empire était maître de l'île tout entière et aussi de beaucoup d'autres îles et de portions du continent. En outre, de notre côté, il tenait la Libye jusqu'à l'Égypte et l'Europe jusqu'à la Tyrrhénie. Or cette puissance, ayant une fois concentré toutes ses forces, entreprit, d'un seul élan, d'asservir votre territoire et le nôtre et tous ceux qui se trouvent de ce côté-ci du détroit. C'est alors, ô Solon, que la puissance de votre cité fit éclater aux yeux de tous son héroïsme et son énergie. Car elle l'a emporté sur toutes les autres par la force d'âme et par l'art militaire. D'abord à la tête des Hellènes, puis seule par nécessité, abandonnée par les autres, parvenue aux périls suprêmes, elle vainquit les envahisseurs, dressa le trophée, préserva de l'esclavage ceux qui n'avaient jamais été esclaves, et, sans rancune, libéra tous les autres peuples et nous-mêmes qui habitons à l'intérieur des colonnes d'Hercule. Mais, dans le temps qui suivit, il y eut des tremblements de terre effroyables et des cataclysmes. Dans l'espace d'un seul jour et d'une nuit terribles, toute votre armée fut engloutie d'un seul coup sous la terre, et de même l'île Atlantide s'abîma dans la mer et disparut.

Vous devez avoir reconnu...

Les verbes à l'aoriste sigmatique actif

Exercice 1

Nous avons écrits en gras, dans le texte, les verbes qui sont à l'aoriste sigmatique actif. Relevez-les, analysez-les, puis conjuguez-les à l'aoriste actif.

le corrigé de l'exercice 1

Exercice 2

Donnez l'infinitif et le participe aoristes actifs des verbes de l'exercice précédent.

le corrigé de l'exercice 2

Les temps des verbes

Exercice 3

Relevez et analysez les formes verbales écrites en rouge dans le texte d'étude.

le corrigé de l'exercice 3

Un peu de nouveau : les verbes contractes en -όω-ῶ

Vous avez vu, fiche 06, les verbes contractes en έω-ῶ (les plus nombreux), et fiche 08, les verbes contractes en -άω-ῶ. Une petite révision s'impose...

Il existe une troisième série de verbes contractes, en -όω-ῶ ; ce sont des dérivés d'adjectifs (parfois de noms), qui signifie "donner à quelque chose ou quelqu'un une qualité". Ainsi, ἐλευθερόω-ῶ signifie ἐλεύθερος α, ον ποιεῖν, "rendre libre, libérer" ; δοῦλόω-ῶ est équivalent de δοῦλος, η, ον ποιεῖν, "rendre esclave, asservir".

Les règles de contraction

Les verbes dont le radical se termine par un –ο vont subir une contraction entre la voyelle du radical et celle de la désinence : ces contractions obéissent à des règles toujours identiques. Nous observons ci-dessus les règles de contraction avec la voyelle -o :

  1. ο + ω = ω
  2. o + ε = ου
  3. o + ει = οι
  4. o+ ο = ου

La conjugaison active

Voici comment on conjuge le verbe δουλόω-ῶ aux trois temps que vous connaissez déjà :

PrésentImparfaitaoriste
δουλόω-ῶ
δουλόεις-οῖς
δουλόει-οῖ
δουλόομεν -οῦμεν
δουλόετε-οῦτε
δουλόουσι-οῦσι(ν)
ἐδούλοον-ουν
ἐδούλοες-ους
ἐδούλοε-ου
ἐδουλό-ομεν-οῦμεν
ἐδουλό-ετε-οῦτε
ἐδούλοον-ουν
ἐδούλωσα
ἐδούλωσας
ἐδούλωσε(ν)
ἐδουλώσαμεν
ἐδουλώσατε
ἐδούλωσαν

Infinitif et participe

Présent Aoriste
Infinitif δουλό-ειν = δουλοῦν δουλῶσαι
Participe δουλῶν, δουλοῦντος
δουλοῦσα, δουλούσης
δουλοῦν, οῦντος
δουλώσας, -σαντος
δουλώσασα, δουλωσάσης
δουλῶσαν, -σαντος

Exercice 4

Sur le modèle de δουλόω-ῶ, conjuguez les verbes ἐλευθερόω-ῶ (libérer) et δηλόω-ῶ (rendre visible, montrer)

le corrigé de l'exercice 4

Un peu de nouveau : Les féminins en ᾰ/ης

Il existe un certain nombre de noms et d'adjectifs, exclusivement féminins, qui présentent une alternance de longueur entre les cas directs (nominatif-vocatif-accusatif) et les cas obliques (génitif-datif)

Ils suivent la même règle phonétique en ionien-attique que les noms en ᾱ : le ᾱ reste ᾱ (et ne devient pas η) après un ε, ι, ρ .

C'est pourquoi, lorsque le η redevient ᾱ, seul l'accent permet de distinguer un nom en ᾱ d'un nom en ᾰ

ἀλήθεια, ας, la vérité, est un nom en ᾰ /ᾱ, mais ἐλευθερία, ας, la liberté, est un nom en ᾱ.

Le paradigme de cette déclinaison est donc le suivant :

Noms en ᾰ, ηςNoms en ᾰ, ᾱς
ἡ δόξα
δόξα
τὴν δόξαν
τῆς δόξης
τῇ δόξῃ
ἡ ἀλήθεια
ἀλήθεια
τὴν ἀλήθειαν
τῆς ἀληθείᾱς
τῇ ἀληθείᾳ
Αἱ δόξαι
Δόξαι
Τὰς δόξας
Τῶν δοξῶν
Ταῖς δόξαις
Αἱ ἀλήθειαι
ἀλήθειαι
τὰς ἀλήθειας
τῶν ἀληθειῶν
ταῖς ἀληθείαις

Les adjectifs de la deuxième classe :

Ils ont au masculin et au neutre un thème consonantique en –ντ ou en -ν (= 3ème déclinaison), ou un thème en –υ. Leur féminin se décline sur le modèle en ᾰ.

Exercice 5

Déclinez à tous les cas les expressions suivantes : ἠ ἀγαθὴ δόξα - ἡ μάκρα θάλαττα - ἡ κρατήσασα πόλις

le corrigé de l'exercice 5

Étude lexicale n° 1 : un peu de géographie.

Le texte évoque un mythe inventé par Platon, celui de l'Atlantide, une "île-continent" qui aurait été située le long des côtes africaines, au-delà des colonnes d'Hercule, au large du Maroc actuel.

Platon en profite pour dresser une brève géographie de la Méditerranée.

Nous avons surligné les termes géographiques en bleu clair dans le texte d'étude.

Les noms propres

Exercice 6

Voici une liste de noms propres relevés dans le texte ; à quel cas sont-ils, quel est leur nominatif, et comment les traduiriez-vous ?

1. Εὐρώπην 2. Ἀσίαν 3. Ἀτλαντικοῦ πελάγους 4. Ἡρακλέους στήλας 5. Λιβύης 6. Ἀτλαντίδι νήσῳ 7. Τυρρηνίας 8. Αἴγυπτον

le corrigé de l'exercice 6

Exercice 7 impression

Voici une carte de la Méditerranée : imprimez-là et inscrivez-y les noms de l'exercice ci-dessus.

© histgeo.ac-aix-marseille.fr

le corrigé de l'exercice 7

Les noms communs

La mer

Trois mots ici désignent l'étendue marine :

La terre : île, continent...

Plusieurs mots ici désignent des réalités terrestres :

Phénomènes géographiques

Exercice 8

Traduisez en grec les phrases suivantes : 1. L'Europe est un continent et l'Atlantide était une île. 2. L'Atlantide était dans l'Océan Atlantique, devant (πρὸ + génitif) les colonnes d'Hercule. 3. L'Atlantide dominait (κρατέω-ῶ + génitif) l'Égypte et la Libye.

le corrigé de l'exercice 8

Étude lexicale n° 2 : quelques mots de morale.

Si Platon oppose l'Atlantide et l'Athènes antique, c'est d'abord pour mettre en valeur une cité vertueuse, qui, contrairement à la Cité idéale dépeinte dans la République, a ici une réalité, une épaisseur historique.

On ne s'étonnera donc pas de trouver ici un vocabulaire moral.

Voici donc quelques mots appartenant à ce champ sémantique ; nous les avons surlignés en jaune dans le texte.

Un peu de vocabulaire - Fiche n° 12 impression

Noms

Noms féminins

ἡ Αἴγυπτος, ουÉgypte

ἡ ἀλήθεια, αςvérité

ἡ Ἀσία, αςAsie

ἡ δόξα, ηςopinion

ἡ ἥπειρος, ουcontinent

αἱ Ἡρακλέους στῆλαιcolonnes d'Hercule

ἡ θάλαττα, ηςmer

ἡ Λιβύη, ηςLibye

ἡ νῆσος, ουîle

ἡ ῥώμη, ηςforce

ἡ Τυρρηνία, αςTyrrhénie, Étrurie

ἡ ὕβρις, -εωςdémesure, orgueil, violence

Noms neutres

τὸ Ἀτλαντικὸς πέλαγοςAtlantique

τὸ λιμήν, λιμένοςport

τὸ πέλαγος, -ουςla mer

τὸ στόμα, -ματοςla bouche, l'embouchure

Noms masculins

ὁ κατακλυσμός, οῦinondation, cataclysme

ὁ πόντος, ουmer

ὁ σεισμός, ουséïsme, tremblement de terre

Verbes

δηλόω-ῶ, δηλώσω, ἐδήλωσαmontrer

διακωλύω, διακωλύσω, διεκώλυσα empêcher

ἐλευθερόω-ῶ, ἐλευθερώσω, ἠλευθέρωσαlibérer

ἐπιχειρέω-ῶ, ἐπιχειρήσω, ἐπεχειρήσαentreprendre

παύω, παύσω, ἔπαυσαfaire cesser, détruire

Pour faciliter l'apprentissage on peut classer ("la fiche n° 12") .comme ('en thème') ou bien classer ("la fiche n° 12") .comme ('en version').