Adapter à la mal-voyance

Michèle TILLARD, Lycée Montesquieu, 72000 LE MANS - 28/09/2016

Le système verbal du grec ancien ;
le présent de l'indicatif des verbes non-contractes et du verbe être.

Tétradrachme de la ville de Rhodes à l'effigie d'Hélios (230-205 av. J-C)

Par cgb [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Le système verbal du grec ancien

Comme le latin ou le français, le grec ancien peut s'analyser suivant plusieurs paradigmes :

: Un verbe s'analyse donc selon ces quatre critères : temps, mode, voix, personne.

Le temps

Le grec possède un système un peu différent de celui du français, et que l'on peut résumer dans le tableau ci-dessous.

Tempsaspecttemps verbal
Présentnon accompliprésent
accompliparfait
Passénon accompliimparfait
accompliplus-que-parfait
à partaoriste
Futurnon accomplifutur
accomplifutur antérieur

La distinction "accompli / non accompli"

Elle correspond à l'aspect du verbe, et recouvre à peu près la distinction entre infectum et perfectum en latin : le non-accompli désigne une action en cours, l'accompli une action achevée, ou le résultat de cette action.

En français, "j'arrive" indique l'action en train de se faire ; "je suis arrivé" désigne à la fois le fait que l'action a été achevée (dans le passé), et le résultat de cette action (dans le présent).

L'aoriste, un temps à part

Seul de sa catégorie, il n'entre pas en opposition avec un autre temps ; on peut dire qu'il est neutre en ce qui concerne l'aspect. Il peut dès lors avoir plusieurs sens :

NB : nous n'allons pas vous demander d'apprendre d'un coup tous les temps ! Pour cette première initiation, vous n'en verrez que quelques uns, et très progressivement ; gardez cependant en mémoire ce schéma, afin de mieux repérer les formes verbales dans les textes.

Le mode

Le grec ancien possède, pour l'essentiel, quatre modes conjugués (comme le français), et deux modes nominaux.

Les modes conjugués

L'indicatif

Comme en français, c'est le mode du constat, de l'assertion, sans modalisation particulière ; c'est aussi le plus complet, puisqu'il possède tous les temps ; c'est bien évidemment par ce mode que nous allons commencer !

L'impératif

Comme en français, ce mode sert à l'injonction. il existe au présent, à l'aoriste, et (peu usité) au parfait.

Le subjonctif

Comme son nom l'indique, il sert à introduire une modalité dans l'énoncé : injonction, éventualité... Il existe au présent, à l'aoriste et au parfait.

L'optatif

Ce mode n'existe ni en latin, ni en français (même s'il peut, dans certains de ses emplois, s'apparenter à notre conditionnel). Il sert à exprimer le souhait, le potentiel, et tend à devenir le mode de la subordination dans les contextes au passé. Il existe au présent, au futur, à l'aoriste et au parfait.

Les modes nominaux

L'infinitif

Ce mode a à peu près les mêmes sens que l'infinitif français ; il existe au présent, au futur, à l'aoriste et au parfait ; comme en français, il est fréquemment substantivé pour former des noms :

τὸ ἀδικεῖν, "le fait d'être injuste'.

Le participe

Ce mode existe également au présent, au futur, à l'aoriste et au parfait ; il est également très souvent substantivé, notamment pour désigner celui qui fait une action :

ὁ ἀκούων, celui qui écoute, l'auditeur ; ὁ κλέψας (aoriste) celui qui a volé, le voleur.

Les voix

Le latin et le français ont pour l'essentiel deux voix : l'actif et le passif, le premier indiquant que le sujet est l'agent de l'action indiquée par le verbe, le passif, qu'il en est l'objet.

On parle parfois, à propos du français, d'une "troisième voix" pronominale ("il s'évanouit") ; celle-ci serait assez proche, sémantiquement, de la voix moyenne en grec.

En effet, il y a trois voix en grec : l'actif, le moyen, le passif.

L'actif

La voix active se caractérise par une série de désinences ; elle a le même sens et les mêmes emplois que la voix active en français.

Le passif

La voix passive, qui indique que le sujet subit l'action et n'en est pas l'agent (Ex : "la souris est poursuivie par le chat") se caractérise, en grec, par des désinences particulières ; par ailleurs, elle est tout à fait similaire au passif français.

Le moyen

C'est une invention grecque, qui semble uniquement destinée à embrouiller les idées des étudiants allophones !...

Valeur sémantique

La voix moyenne, sémantiquement, marque une plus grande implication du locuteur dans son action ; pour bien comprendre cette notion, voyons deux phrases :

Morphologie

Sauf au futur et à l'aoriste (où elle s'en distingue), la voix moyenne a exactement la même forme que le passif. Elle se construit avec les mêmes désinences... Seul le contexte permettra donc de trancher entre moyen et passif.

Encore une fois, ne vous inquiétez pas : nous reverrons très progressivement ces notions, et seulement si nous en avons besoin pour une première approche du grec ancien ; gardez cependant en mémoire ce schéma, afin de mieux repérer les formes verbales dans les textes.

Les personnes

Comme en latin et en grec, nous avons six personnes en grec :

Il existe aussi un "duel", uniquement pour l'interlocuteur ("vous deux") et la troisième personne (eux-elles deux) ; mais il est inutile de l'apprendre à ce stade, car ils sont très peu employés.

Comme en latin, le pronom sujet n'est pas obligatoire : la désinence suffit à indiquer la personne.

Les verbes en -ω non-contractes au présent de l'indicatif

On appelle les verbes en -ω non-contractes les verbes les plus simples à conjuguer (et les plus nombreux) : ceux pour qui la désinence s'ajoute tout simplement à un radical terminé par une voyelle ou par un -υ.

Notons qu'en grec, on désigne le plus souvent les verbes, non par leur infinitif (en français, on dit "le verbe chanter, le verbe dire...) mais par leur 1ère personne du singulier de l'indicatif : le verbe λύω, le verbe λέγω...

Les désinences du présent de l'indicatif, actif et médio-passif

Actif Médio-passif
1ère pers. du sing.
2ème pers. du sing.
3ème pers. du sing.
1ère pers. du pl.
2ème pers. du pl.
3ème pers. du pl.

-εις
-ει
-ομεν
-ετε
-ουσι(ν)
-ομαι
-ει
-εται
-ομεθα
-εσθε
-ονται

Nous mettons en gras la désinence, pour la distinguer du radical.

Actif Médio-passif
1ère pers. du sing.
2ème pers. du sing.
3ème pers. du sing.
1ère pers. du pl.
2ème pers. du pl.
3ème pers. du pl.
λύω
λύεις
λύει
λύομεν
λύετε
λύουσι(ν)
λύομαι
λύει
λύεται
λυόμεθα
λύεσθε
λύονται

Écouter la lecture du texte :

: le ν final de la 3ème pers. du pl. est entre parenthèses parce qu'on ne le trouve qu'en finale absolue (devant une ponctuation) ou devant une voyelle ; il n'a pas de valeur morphologique ou sémantique, et sert seulement à éviter l'hiatus. On l'appelle "v euphonique".

Exercice 1

En suivant le modèle ci-dessus (dont le radical est λύ- ), conjuguez à l'indicatif présent actif et médio-passif :

le corrigé de l'exercice 1

Exercice 2

Analysez les formes suivantes : 1. τρέπουσιν- 2. τυγχάνετε - 3. ἄγει - 4. ἀγόμεθα - 5. πράττομεν - 6. βάλλω - 7. βάλλεσθε - 8. γίγνονται - 9. τρέχεις - 10. τρέπομαι

le corrigé de l'exercice 2

Un verbe à part, le verbe être

Comme dans la plupart des langues indo-européennes, le verbe être est irrégulier :

Le présent de l'indicatif du verbe être

Personne Forme verbale
1 sing.
2 sing.
3 sing.
1 pl.
2 pl.
3 pl.
εἰμι
εἶ
ἐστι(ν)
ἐσμεν
ἐστε
εἶσι(ν)

Exercice 3

Traduisez les phrases suivantes, en accordant l'attribut du sujet au sujet :

1. je suis un homme 2. Les grenouilles sont joyeuses 3. La loi est juste 4. les lois sont justes 5. tu es seul 6. nous sommes seuls 7. Les bêtes sont belles 8. l'enfant est méchant 9. Le livre est bon 10. Vous êtes beaux. le corrigé de l'exercice 3

Exercice 4

Reprenons le texte de la leçon 3 :
Γάμοι μέν εἰσιν Ἡλίου, τὰ ζῷα δ' ἱλαροὺς ἄγει τῷ θεῷ κώμους καὶ οἱ βάτραχοι χοροὺς ἄγουσιν. Τότε δὲ λέγει φρῦνος· Οὐκ ᾠδῶν τοῦτο ἄξιόν ἐστιν, ἀλλὰ λύπης. Ὁ γὰρ Ἥλιος, ὃς νῦν πᾶσαν λίμνην μόνος αὐαίνει, παιδίον τι τάχα γεννήσει.

Écouter la lecture du texte :

Relevez et analysez tous les verbes du texte, à l'exception de γεννήσει qui est un futur.

le corrigé de l'exercice 4

Un peu de vocabulaire - Fiche n° 4 impression

Noms

Noms masculins

ὁ ἵππος, ουle cheval

Verbes

ἄγωmener, conduire

ἀκούω entendre, écouter

βάλλωjeter

γίγνομαιdevenir

εἰμιêtre

λέγωdire

λύωdélier

πράττωfaire

τρέπω tourner

τρέχωcourir

τυγχάνωrencontrer

Pour faciliter l'apprentissage on peut classer ("la fiche n° 4") .comme ('en thème') ou bien classer ("la fiche n° 4") .comme ('en version').