Adapter à la mal-voyance

Michèle TILLARD, Lycée Montesquieu, 72000 LE MANS - 14/09/2016

Grec ancien - Cours pour débutant - Cours n° 1

Petite histoire de la langue grecque :

Langue d'origine indo-européenne, soeur du latin, du germanique, du persan, du sanskrit… elle a donné naissance au grec moderne.

D'abord réduite à la Grèce continentale, aux îles de la mer Égée puis à l'Asie Mineure, elle se répand en plusieurs vagues sur le monde :

Et aujourd'hui ? Le Grec moderne n'a évidemment pas la même extension ; c'est le lointain descendant du grec ancien. On ne peut se faire comprendre à Athènes en parlant la langue d'Homère (XIIIème- Xème siècle av. J-C. !) mais on peut lire une carte !

-Le grec connaît surtout une grande extension due à la diasporah grecque : il y a des communautés à Marseille, Alexandrie et Chicago, Melbourne, Sydney !

Lire et écrire le grec

Petite histoire de l'alphabet grec.

-Le linéaire A, écriture découverte par Evans vers 1900, et utilisée par les Minoens entre 2 000 et 1400 av. J-C. : ce n'est probablement pas du Grec ; cet alphabet n'a toujours pas été déchiffré.

-Le Linéaire B, lui, a été utilisé à Mycènes, Tyrinthe, vers 1375 av. J-C. Il a également été découvert par Evans, sur des tablettes d'argiles cuites accidentellement par un incendie. Il s'agit bien cette fois de grec.

-Ces deux « alphabets » sont en réalité des syllabaires, c'est à dire peu commodes pour les échanges, notamment commerciaux. Ce sont les nécessités du commerce qui vont conduire à utiliser un alphabet (une lettre = un son : avec un nombre très réduit de signes, on peut transcrire une infinité de mots). On n'est pas sûr qu'Homère (IXème siècle) a pu écrire ou dicter son oeuvre, mais cela est probable. Hésiode (VIIème siècle) a très certainement pu écrire la sienne.

alphabet

L'alphabet grec classique comporte 24 lettres, 2 esprits, 3 accents, et deux signes de ponctuation différents de l'alphabet latin : « point-en-haut » et « point-virgule ».

Les voyelles

α, ι, υ
ε, ο
η, ω

Les consonnes

Les occlusives

Les esprits

Ils sont au nombre de deux : l'esprit rude (aspiration) et l'esprit doux (absence d'aspiration).

Ils se placent systématiquement sur la voyelle initiale du mot, lorsque celui-ci commence par une voyelle ou une diphtongue. Quand il s'agit d'une majuscule, l'esprit se place devant :

ἀγορά - ἅπαξ- Ἀθηναῖοι - Ἁρμονία

Attention : le [r] initial s'écrit aussi avec un esprit rude ; c'est la seule consonne qui porte un esprit : ῥήτωρ

Les accents

Les mots ci-dessus portent également des accents. Ceux-ci peuvent être de trois type différent :

  • L'accent aigu peut se placer sur l'avant-avant dernière syllabe (antépénultième), l'avant-dernière (pénultième) ou la finale si celle-ci se trouve devant une ponctuation ou en fin de phrase.

  • L'accent grave se trouve en finale, si la phrase n'est pas terminée.

  • L'accent circonflexe peut se trouver sur la pénultième, ou sur la finale.

    Les règles d'accentuation sont complexes, et nous les étudierons au fur et à mesure des leçons.

    Les signes de ponctuation

    Le grec possède moins de signes de ponctuation que le français.

    EXERCICES

    ALPHABET - LECTURE

    Exercice 1 :

    Lisez le petit texte suivant :

    Ἦν γὰρ αὐτῶν ἡ πολιτεία τοῖς τε ἄλλοις ὀλιγαρχικὴ πᾶσι, καὶ δὴ καὶ ἐδούλευον οἱ πένητες τοῖς πλουσίοις καὶ αὐτοὶ καὶ τὰ τέκνα καὶ αἱ γυναῖκες. Καὶ ἐκαλοῦντο πελάται καὶ ἑκτήμοριοι· κατὰ ταύτην τὴν μίσθωσιν ἠργάζοντο τῶν πλουσίων τοὺς ἀγρούς. Ἡ δὲ πᾶσα γῆ δι' ὀλίγων ἦν... καὶ οἱ δανεισμοὶ πᾶσιν ἐπὶ τοῖς σώμασιν ἦσαν μέχρι Σόλωνος...

    Ἦν δ' ὁ Σόλων τῇ μὲν φύσει καὶ τῇ δόξῃ τῶν πρώτων, τῇ δ'οὐσίᾳ καὶ τοῖς πράγμασι τῶν μέσων, ὡς ἔκ τε τῶν ἄλλων ὁμολογεῖται καὶ αὐτὸς ἐν τοῖς ποιήμασι μαρτυρεῖ, παραινῶν τοῖς πλουσίοις μὴ πλεονεκτεῖν.

    Traduction : En effet leur régime politique était, par tous les autres traits, oligarchique, et en particulier les pauvres étaient esclaves des riches, eux- mêmes, leurs enfants et leurs femmes. Et on les appelaient "clients" et "sizeniers" ; C'était selon ce tarif qu'ils cultivaient la terre des riches. Toute la terre était aux mains d'une poignée de gens... et tous les prêts à intérêts étaient gagés sur les personnes physiques jusqu'à Solon...
    Solon appartenait par sa naissance et sa réputation aux premiers citoyens, par sa fortune et ses actes aux classes moyennes, comme cela est reconnu par les autres, et comme lui-même en témoigne dans ses poèmes, où il exorte les riches à ne pas se montrer insatiables.

    Écouter la lecture du texte .

    Exercice 2 :

    Voici les noms des douze divinités de l'Olympe : lisez-les en majuscules et transcrivez-les en minuscules (sans vous préoccuper des accents) :

    ΖΕΥΣ ΠΟΣΕΙΔΩΝ ἙΡΜΗΣ ἌΡΗΣ ἈΠΟΛΛΩΝ ἩΦΑΙΣΤΟΣ ἭΡΑ ΔΗΜΗΤΗΡ ἙΣΤΙΑ ἈΦΡΟΔΙΤΗ ἌΡΤΕΜΙΣ ἈΘΗΝΑ

    Écouter la lecture de la liste .

    le corrigé de l'exercice 2

    Exercice 3 :

    Transcrire en grec les mots suivants (les voyelles η et ω sont indiquées ē et ō ; la finale est indiquée quand elle est différente de celle du mot français ; noter les esprits)

    agora, anthologie (finale α), apologie (α), astrologue (ος), ataraxie (α), bathyscaphe (ης), batrachomyomachie (α), clepsydre (α), cylindre (ος), dactyle (ος), enthousiasme (ος), ēlectron, hapax, hēliotrope (ιον), hippodrome (ος), hōroscope (ος), hyperbole (η), Mésopotamie (ια), orthographe (ια), pseudōnyme (ος), rhododendron, Sparte (η).

    le corrigé de l'exercice 3

    Écouter la lecture de l'exercice 3.