Michèle TILLARD, Lycée Montesquieu, 72000 LE MANS - 12/03/2015

Adapter à la mal-voyance Clavier virtuel Le Bailly en ligne Le Liddle Scott Le T L G

Xerxès

VERSION N° 4 : Hérodote, Xerxès fait fouetter l'Hellespont

Dix ans après la Première guerre médique, qui s'était achevée par la bataille de Marathon et la déroute des Perses, le successeur de Darius, Xerxès, reprend les hostilités contre la Grèce. Il commence par de gigantesques travaux : ouverture d'un canal à travers la péninsule du Mont Athos, construction de deux ponts de bateaux sur l'Hellespont. Mais une violente tempête vient détruire ce dernier ouvrage, sur le point d'être achevé.

Kαὶ δὴ ἐζευγμένου τοῦ πόρου ἐπιγενόμενος χειμὼν μέγας συνέκοψέ τε ἐκεῖνα πάντα καὶ διέλυσε. Ὡς δ᾽ ἐπύθετο Ξέρξης, δεινὰ ποιεύμενος τὸν Ἑλλήσποντον ἐκέλευσε τριηκοσίας ἐπικέσθαι μάστιγι πληγὰς καὶ κατεῖναι ἐς τὸ πέλαγος πεδέων ζεῦγος. Ἤδη δὲ ἤκουσα ὡς καὶ στιγέας ἅμα τούτοισι ἀπέπεμψε στίξοντας τὸν Ἑλλήσποντον. Ἐνετέλλετο δὲ ὦν ῥαπίζοντας λέγειν βάρβαρά τε καὶ ἀτάσθαλα· « ὦ πικρὸν ὕδωρ, δεσπότης τοι δίκην ἐπιτιθεῖ τήνδε, ὅτι μιν ἠδίκησας οὐδὲν πρὸς ἐκείνου ἄδικον παθόν. Καὶ βασιλεὺς μὲν Ξέρξης διαβήσεταί σε, ἤν τε σύ γε βούλῃ ἤν τε μή· σοὶ δὲ κατὰ δίκην ἄρα οὐδεὶς ἀνθρώπων θύει ὡς ἐόντι καὶ θολερῷ καὶ ἁλμυρῷ ποταμῷ ». Tήν τε δὴ θάλασσαν ἐνετέλλετο τούτοισι ζημιοῦν καὶ τῶν ἐπεστεώτων τῇ ζεύξι τοῦ Ἑλλησπόντου ἀποταμεῖν τὰς κεφαλάς.

Hérodote, VII, 34-35

Cette version-ci peut présenter quelques difficultés supplémentaire, parce qu'Hérodote écrit en dialecte ionien. Il faudra donc consulter la fiche « la langue d'Hérodote, le dialecte ionien » dans le « kit de survie ».

PREMIÈRE ÉTAPE : observons le texte.

Le titre nous indique que nous avons affaire à un récit historique, d'une anecdote particulièrement célèbre, destinée certainement à souligner l' « hybris » de ce monarque barbare, et peut-être à préparer, longtemps à l'avance, la suite de l'histoire : Xerxès, qui insulte la mer, sera vaincu par la mer dans la bataille navale de Salamine.

Une brève introduction fixe les limites du récit : il commence au moment où le « pont de bateaux » a été détruit par la tempête ; nous assisterons donc à la réaction de Xerxès.

Le lieu de l'action : l'Hellespont. Il s'agit du détroit aujourd'hui appelé les Dardanelles. Voir l'origine de son nom ici.

Quelques repérages dans le texte :

Kαὶ δὴ ἐζευγμένου τοῦ πόρου ἐπιγενόμενος χειμὼν μέγας συνέκοψέ τε ἐκεῖνα πάντα καὶ διέλυσε. Ὡς δ᾽ ἐπύθετο Ξέρξης, δεινὰ ποιεύμενος τὸν Ἑλλήσποντον ἐκέλευσε τριηκοσίας ἐπικέσθαι μάστιγι πληγὰς καὶ κατεῖναι ἐς τὸ πέλαγος πεδέων ζεῦγος. Ἤδη δὲ ἤκουσα ὡς καὶ στιγέας ἅμα τούτοισι ἀπέπεμψε στίξοντας τὸν Ἑλλήσποντον. Ἐνετέλλετο δὲ ὦν ῥαπίζοντας λέγειν βάρβαρά τε καὶ ἀτάσθαλα· « ὦ πικρὸν ὕδωρ, δεσπότης τοι δίκην ἐπιτιθεῖ τήνδε, ὅτι μιν ἠδίκησας οὐδὲν πρὸς ἐκείνου ἄδικον παθόν. Καὶ βασιλεὺς μὲν Ξέρξης διαβήσεταί σε, ἤν τε σύ γε βούλῃ ἤν τε μή· σοὶ δὲ κατὰ δίκην ἄρα οὐδεὶς ἀνθρώπων θύει ὡς ἐόντι καὶ θολερῷ καὶ ἁλμυρῷ ποταμῷ ». Tήν τε δὴ θάλασσαν ἐνετέλλετο τούτοισι ζημιοῦν καὶ τῶν ἐπεστεώτων τῇ ζεύξι τοῦ Ἑλλησπόντου ἀποταμεῖν τὰς κεφαλάς.

Écouter la lecture du texte .

DEUXIÈME ÉTAPE : ANALYSE PHRASE PAR PHRASE.

Pour cette étape, se référer aux fiches du « kit de survie ».

Première phrase

Kαὶ δὴ (ἐζευγμένου τοῦ πόρου) ἐπιγενόμενος χειμὼν μέγας συνέκοψέ τε ἐκεῖνα πάντα καὶ διέλυσε.

Écouter la lecture de la phrase .


La première phrase est relativement simple, à condition de reconnaître un génitif absolu, ἐζευγμένου τοῦ πόρου, et de voir que ἐπιγενόμενος est un participe apposé au sujet χειμὼν μέγας ; il suffit ensuite de chercher les mots manquants dans le dictionnaire :


le corrigé de la phrase 1

Deuxième phrase

ὡς δ᾽ ἐπύθετο Ξέρξης, δεινὰ ποιεύμενος [ τὸν Ἑλλήσποντον ἐκέλευσε τριηκοσίας ἐπικέσθαι μάστιγι πληγὰς] καὶ [κατεῖναι ἐς τὸ πέλαγος πεδέων ζεῦγος].


Écouter la lecture de la phrase .



le corrigé de la phrase 2

Troisième phrase

Ἤδη δὲ ἤκουσα ὡς καὶ στιγέας ἅμα τούτοισι ἀπέπεμψε στίξοντας τὸν Ἑλλήσποντον. Ἐνετέλλετο δὲ ὦν ῥαπίζοντας λέγειν βάρβαρά τε καὶ ἀτάσθαλα·

Écouter la lecture de la phrase .



Ἐνετέλλετο δὲ ὦν [ῥαπίζοντας λέγειν βάρβαρά τε καὶ ἀτάσθαλα·]



le corrigé de la phrase 3

Quatrième phrase

« Ὦ πικρὸν ὕδωρ, δεσπότης τοι δίκην ἐπιτιθεῖ τήνδε, ὅτι μιν ἠδίκησας [οὐδὲν πρὸς ἐκείνου ἄδικον παθόν]. Καὶ βασιλεὺς μὲν Ξέρξης διαβήσεταί σε, ἤν τε σύ γε βούλῃ ἤν τε μή· σοὶ δὲ κατὰ δίκην ἄρα οὐδεὶς ἀνθρώπων θύει ὡς ἐόντι καὶ θολερῷ καὶ ἁλμυρῷ ποταμῷ ».


Écouter la lecture de la phrase .


Discours direct, adressé à la mer, et développant les « injures » citées plus haut : on peut s'attendre à un discours plein d'hybris et de violence.


le corrigé de la phrase 4

Cinquième phrase

Tήν τε δὴ θάλασσαν ἐνετέλλετο τούτοισι ζημιοῦν καὶ τῶν ἐπεστεώτων τῇ ζεύξι τοῦ Ἑλλησπόντου ἀποταμεῖν τὰς κεφαλάς.


Écouter la lecture de la phrase .


La dernière phrase marque un retour au récit, après ces paroles démentes, qui ne peuvent manquer – selon l'idéologie de l'époque – de susciter la colère des dieux, et en particulier du peu commode Poséidon.

On retrouve pour la 3ème fois un ordre donné par Xerxès : ἐνετέλλετο ; il se construit avec un double accusatif COD :

  1. τούτοισι ζημιοῦν τήν τε θάλατταν
  2. ἀποταμεῖν τὰς κεφαλὰς τῶν ἐπεστεώτων τῇ ζεύξι τοῦ Ἑλλησπόντου

τῶν ἐπεστεώτων est une forme un peu difficile à trouver. Mais le Bailly offre la forme ἐπεστεώς < ἐφίστημι (noter encore une fois la psilose ionienne). Ἐφίστημι + datif signifie : préposer à, charger de.

le corrigé de la phrase 5